Platine vinyle Pioneer PL-510 A.

Platine produite par Pioneer (marque Japonaise) à partir de 1976 fonctionnant par entrainement direct (direct drive). Il s’agit d’un modèle avec retour automatique et stroboscope en contour de plateau, elle propose deux vitesses de rotation : 33t et 45t. Le bras en S est un classique de la gamme des PL-500, il comporte un contre-poids (réglable en vissant et gradué), un anti-skating à molette située à droite du bras et un contre-poids sur tige pour l’équilibre. Le système plateau / bras de lecture est suspendu par un système de ressort et de caoutchouc interne.

Le plateau en aluminium assure une bonne inertie grâce à un entrainement direct, la régularité de la vitesse est assurée par trois capteurs couplés à un circuit électronique. La vitesse est réglable en deux points pour chacune des vitesses, un potentiomètre en façade et une résistance variable sur CI.

Réparation de la vitesse de rotation.

Les modèles à entrainement direct sont plus complexes que les autres typologies d’entrainement, ils intègrent souvent des stabilisations électroniques à contre-réaction demandant des composants qui se fatiguent dans le temps.

Ici, un problème de rotation était présent, la platine se lançait à plein régime sans réglage possible. Le premier point validé reste les résistances variables qui souvent s’oxydent à l’air (nettoyage à l’alcool iso puis contact, changement si cela ne suffit pas), une fois cela réalisé et les résistances validées en tolérance, il faut se concentrer sur le système de diodes Zener qui génère la contre-réaction suite au calcul de la vitesse par les capteurs. Une fois celles-ci validées ou changées, le rythme doit revenir à la normal. Il suffit alors de reprendre le réglage de la vitesse de rotation : positionner les pitchs au milieu puis régler les résistances internes.